Soutenez Armenews !
ARMENIE Rubrique

Rencontre du ministre des Affaires étrangères par intérim Armen Grigoryan avec Nathalie Loiseau


EREVAN, 21 JUILLET, ARMENPRESS. Le 21 juillet, le ministre des Affaires étrangères par intérim Armen Grigoryan a reçu Nathalie Loiseau, députée française du Parlement européen, présidente de la sous-commission “Sécurité et défense” et Chef de la délégation du parti politique “La République en marche” au sein du Parlement européen.

Les parties ont discuté des travaux menés aux différents niveaux pour le développement durable de la coopération entre la République d’Arménie et l’Union européenne. Les interlocuteurs ont abordé l’importance du dialogue politique de haut niveau dans cette direction, dans le cadre duquel le président du Conseil européen Charles Michel et le Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage Olivier Várhelyi se sont rendus à Erevan ce mois-ci. Dans ce contexte, ils ont évoqué les programmes d’investissement et économiques mis en œuvre par l’UE, qui sont conformes aux priorités du gouvernement de la République d’Arménie, visant au développement économique, la démocratie et la bonne gouvernance en Arménie.

Au cours de la rencontre des questions relatives à la sécurité régionale, y compris les moyens visant à surmonter les conséquences humanitaires de l’agression turco-azerbaïdjanaise déclenchée contre l’Artsakh, ont été discutées. La nécessité du retour immédiat et sans conditions préalables des prisonniers de guerre et des civils arméniens détenus en Azerbaïdjan a été réaffirmée. Dans ce contexte, le ministre des Affaires étrangères par intérim Armen Grigoryan a souligné l’importance de la résolution adoptée par le Parlement européen le 20 mai de l’année en cours.

Armen Grigoryan a présenté à son interlocuteur la situation créée à l’issue des empiètements de l’Azerbaïdjan sur le territoire souverain de l’Arménie, en particulier l’incursion des forces armées azerbaïdjanaises dans les régions de Syunik et de Gegharkunik, ainsi que la création d’une nouvelle source de tension dans la direction de Eraskh, au cours de la semaine dernière. Armen Grigoryan a souligné que l’Arménie est prête à s’impliquer dans le processus de paix du Karabakh sur la base des approches proposées par les coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE, qui réaffirment les principes développés par les coprésidents, y compris le droit à l’autodétermination.

par Stéphane le mercredi 21 juillet 2021
© armenews.com 2021