Soutenez Armenews !
LE MONDE Rubrique
"

Entre Bakou et Erevan, les risques d’une escalade


Une recrudescence des incidents militaires à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan remet en cause la reprise des négociations entre les deux pays. Le maintien au pouvoir du premier ministre arménien Nikol Pachinian, à la suite d’élections législatives anticipées en juin, avait pourtant rassuré Bakou. Le pouvoir azerbaïdjanais craignait le retour au pouvoir d’une opposition menaçant de déchirer la déclaration tripartite du 9 novembre 2020, qui avait mis fin à quarante-quatre jours de guerre. Le document avait été signé par Nikol Pachinian, ainsi que par le président azerbaïdjanais Ilham Aliev et le (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.