Soutenez Armenews !
ARTSAKH Rubrique
"

Les grands brûlés pensent leurs plaies


Les dégâts physiques subis par nombre de jeunes soldats arméniens sur le théâtre de guerre du Haut-Karabakh, provoqués par les bombes au phosphore blanc utilisées par l’Azerbaïdjan, ne sont pas sans rappeler les brûlures causées par le napalm durant la guerre du Vietnam.
Elise Boghossian, de l’ONG EliseCar s’est rendue au chevet de ces grands blessés dont les soins prendront plusieurs mois, sinon plusieurs années selon les cas.









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés