KARABAGH

Le directeur par interim du Fonds Hayastan rencontre Bako Sahakian


Le directeur intérimaire du Fonds Hayastan, Bedros Terzian, a rencontré mercredi 1er août le président de l’Artsakh Bako Sahakian pour discuter des programmes en cours de l’organisation arménienne dédiée au développement de l’Arménie et de l’Artsakh et de ses projets. Un état des lieux qui s’imposaient, après l’arrestation début juillet pour détournement de fonds du directeur de l’organisation, Ara Vardanyan, qui avait reconnu avoir utilisé des sommes d’argent provenant de dons à des fins personnelles, notamment ludiques, et qui a été remplacé provisoirement par B. Terzian. Dans une déclaration adressée aux donateurs du Fonds quelques jours avant, B.Terzian avait affirmé que le Fond Hayastan poursuivait normalement ses activités caritatives, en précisant que quelque 60 projets étaient en cours. Dans ce communiqué, B.Terzian n’avait pas manqué d’évoquer le malaise profond causé par les malversations de A.Vardanyan. “Suite à nos discussions, il apparaît que les fonds qui ont été improprement utilisés par l’ancien directeur à des fins personnelles seront récupérés à très court terme, de telle sorte qu’il n’en paraîtra rien. Toutefois, des failles sont apparues dans le système de contrôle des comptes du Fonds. Aussi, j’ai demandé immédiatement qu’on lance un contrôle supplémentaire et des mesures d’alerte en vue de combler ces failles”, avait notamment déclaré B.Terzian, en ajoutant qu’en septembre, le Fonds portera à son ordre du jour les discussiosn en vue de la désignation de candidats pour le poste de directeur. “Chers donateurs, au cours des 26 dernières années, le Fond Hayastan a fonctionné avec le souci de la transparence et de la responsbilité, en accord avec les normes internationales. Des projets de très grande envergure ont pu ainsi être mis en œuvre”, poursuivait le texte de la déclaration que B. Terzian concluait en ces termes : “Je suis convaincu que le Fond parviendra à surmonter cette crise passagère avec le soutien de ses donateurs, et prendre des mesures nécessaires et des réformes novatrices en vue de lancer des projets encore plus ambitieux et importants pour les populations de l’Arménie et de l’Artsakh”. Par ailleurs, des membres du conseil d’administration et des bienfaiteurs du Fond Armenia, qui est basé aux Etats-Unis, ont rencontré le 31 juillet des membres de la direction du Fond Hayastan ainsi que le ministre de la Diaspora d’Arménie, Mkhitar Hayrapetyan, au premier jour de sa visite officielle à Los Angeles, dont il a rencontré les représentants de la communauté arménienne. Le Fond Armenia est une ONG caritative indépendante dont le siège est à Los Angeles et qui met en œuvre des projets de développement en Arménie et en Artsakh par le truchement du Fond Hayastan, dont le siège est à Erevan.

par Garo Ulubeyan le vendredi 3 août 2018
© armenews.com 2018


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés