SYRIE

Les Kurdes de Syrie, longtemps marginalisés, autonomes de facto dans le nord


Les Kurdes de Syrie, dont des représentants ont entamé vendredi des discussions avec le régime de Bachar al-Assad, ont instauré une autonomie de facto sur les territoires qu’ils contrôlent dans le nord du pays en guerre.
Ces régions, qui comptent notamment d’importants champs pétroliers, représentent près de 30% de la Syrie, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Discrimination -
Installés surtout dans le nord de la Syrie, les Kurdes, essentiellement sunnites avec des minorités non musulmanes et des formations politiques souvent laïques, représentent 15% de la population syrienne, (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.