GEORGIE

L’Arménie se joint à des exercices militaires menés par les États-Unis


Quatre officiers de l’armée arménienne participent aux exercices militaires qui ont débuté hier et qui sont dirigés par les États-Unis en Géorgie.

Ces entraînements qui vont durer deux semaines, baptisés Noble Partner 2018, ont lieu à la base militaire de Vaziani, près de Tbilissi. Ils concernent 3 000 soldats de Géorgie, des États-Unis et d’une douzaine d’autres pays, dont l’Azerbaïdjan et la Turquie.

Le ministère géorgien de la Défense a déclaré en juin que les exercices annuels avaient pour but « d’accroître l’interopérabilité entre les forces armées des pays participants et de contribuer à la sécurité de la région de la mer Noire ».

Confirmant la participation arménienne aux exercices lundi, un porte-parole du ministère de la Défense à Erevan, Artsrun Hovannisian, a souligné qu’ils n’étaient « pas organisés par l’OTAN » et que les officiers arméniens y participeraient à l’invitation de la Géorgie.

« Dans le même type d’exercice qui a eu lieu en août 2017, les forces armées arméniennes ont participé au sein d’un hôpital de campagne ayant un effectif de 40 personnes », a révélé Hovannisian.

L’armée arménienne s’est retirée des autres exercices militaires menés par les États-Unis et accueillis par la Géorgie en septembre 2017. Les autorités arméniennes ont nié à l’époque toute pression de la part de la Russie, principal allié militaire de l’Arménie.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Grigory Karasin, a critiqué en juillet 2017 les exercices fréquemment organisés par l’OTAN et les États-Unis en Géorgie, affirmant qu’ils sapent la sécurité régionale.

par Claire le jeudi 2 août 2018
© armenews.com 2018


 

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés