Soutenez Armenews !
EDITORIAL Rubrique
"

Procès : d’un mal sort un bien


Le verdict du procès en diffamation intenté par Maxime Gauin, pamphlétaire à la solde d’un think tank négationniste turc, contre l’auteur de ces lignes et Monsieur Samuel Tilbian sera rendu le 28 novembre. Mais, quel qu’en soit le résultat, cette initiative aura au moins eu le mérite de mettre en lumière ce « paradoxe national » évoqué par le procureur : la France reconnaît depuis bientôt 17 ans le génocide arménien, mais sa négation n’est pas prise en compte en l’état actuel de son droit. Et c’est ainsi que l’on en vient à ce « renversement des rôles » qualifié d’insupportable par nombre de sommités françaises (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.