Soutenez Armenews !
EDITORIAL Rubrique
"

Il faut protéger le Haut-Karabagh


Une série de facteurs conjoncturels peuvent expliquer les raisons pour lesquelles le président azerbaïdjanais s’est lancé dans cette aventure militaire à l’encontre du Haut Karabagk dans la nuit du 1er avril au 2 avril. On n’en fera pas ici le recensement exhaustif. Remarquons simplement qu’embarqué sur la pente d’une course folle aux armements, menée avec tambours et trompettes contre les Arméniens honnis, Aliev ne pouvait à un moment ou un autre qu’aller au bout de sa logique et être amené à s’en servir. Sur le plan interne, la baisse du prix de pétrole, qui promet d’accélérer la plongée (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés