Soutenez Armenews !
Rubrique
"

Protocoles : le bon timing


En suspendant le processus de ratification des protocoles avec la Turquie, l’Arménie a mis un terme, au bon moment, à une initiative morte née. Les autorités turques ne s’étaient en effet même pas donné la peine d’attendre que l’encre des accords de Zurich du 10 octobre ait eu le temps de sécher, pour revenir sur leur signature, 24 heures à peine après l’avoir apposée au bas des documents. Alors que les textes ne prévoyaient aucune condition préalable à leur mise en œuvre, et que la question du Karabagh n’y était nulle part mentionnée, Ankara avait aussitôt conditionné leur validation à la résolution de ce (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.