OPINION Rubrique

Les déserteurs de la Révolution, par Maître Haytoug Chamlian


Dès le mois d’avril 2018, et durant les mois qui ont suivi, loin de partager le vaste enthousiasme ambiant, le soussigné a exprimé et expliqué, publiquement et par écrit, ses réserves, son scepticisme, ses inquiétudes et son malaise, à l’égard des changements précipités et brusques qui se déroulaient alors, en Arménie.
Cela étant rappelé et souligné, le problème immédiat et actuel, c’est que le désenchantement qui semble s’opérer est hâtif, prématuré, et injuste envers Nigol Pashinyan.
Car les changements politiques que celui-ci s’était donné pour mission de réaliser, sont, à présent, pleinement accomplis. (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.