JUSTICE Rubrique

Pas d’amnistie pour les membres des Sasna Tsrer


Les dirigeants et membres d’un groupe radical qui a saisi un commissariat de police arménien en 2016 ne sont pas admissibles à l’amnistie générale déclarée par les autorités à la fin de l’année dernière, a confirmé vendredi le ministre de la Justice, Artak Zeynalian.
En vertu d’une loi d’amnistie adoptée par le Parlement, les participants à cette attaque meurtrière ne peuvent être graciés qu’avec le consentement de leurs anciens otages et des autres personnes qui ont été victimes de violences.
Une trentaine d’hommes armés ont pris en otage plusieurs policiers lorsqu’ils ont saisi le complexe de la police à (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés