ENVIRONNEMENT

Les zones spécialement protégées en Arménie se développent


Les aires spécialement protégées en Arménie se sont considérablement développées au cours des sept dernières années, a déclaré Aram Aghasyan, haut fonctionnaire chargé des aires naturelles spécialement protégées et des arboretums au ministère de la Protection de la Nature.
S’adressant à une conférence de presse, il a rappelé que deux nouveaux parcs nationaux - Arevik et Arpi Lich - ont été créés ces dernières années, ainsi que des réserves de Zangezur, Khustup et d’autres. Selon ses propres termes, aujourd’hui, trois réserves, quatre parcs nationaux, 27 sanctuaires et 232 monuments naturels sont aujourd’hui sous (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés