ARMENIE Rubrique

Le bureau du Défenseur des droits de l’homme a adressé une lettre au ministère de la Défense sur le retard de l’annonce de la mort d’un soldat


Le bureau du Défenseur des droits de l’homme a adressé une lettre au ministère de la Défense sur la mort d’un soldat le 1e janvier annoncée trop tard.
« Nous avons adressé une lettre au ministère de la Défense pour comprendre ce qui s’était passé. En prenant en considération la résonance publique de l’incident, nous voulons comprendre quelle en a été la cause. Il faut que j’aie une réponse officielle pour pouvoir en juger. »,a dit Arman Tatoian Défenseur des droits de l’homme d’Arménie.
Le 1e janvier 2019, aux environs de 04h00, un soldat a été retrouvé avec une blessure par balle à la poitrine . Il a été (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.