ARMÉNIE

Robert Kotcharian dénonce une vendetta politique


L’ancien président Robert Kocharian a rejeté jeudi comme étant sans fondement et politiquement motivé les accusations de coup d’État portées contre lui par un organisme arménien chargé de l’application de la loi qui enquêtait sur les violences post-électorales de 2008 à Erevan.
« C’est une accusation absolument fabriquée », a déclaré Kocharian à la chaîne de télévision Yerkir Media TV lors d’une interview.
« Il s’agit clairement d’une persécution politique, une vendetta de la « révolution de velours », a-t-il dit, ajoutant que le nouveau gouvernement arménien veut le » neutraliser « avant les élections parlementaires (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés