JUSTICE

Le chef de la police s’oppose à l’amnistie des Sasna Tsrer


Le chef de la police arménienne, Valeri Osipian, s’est élevé mercredi contre l’amnistie des membres d’un groupe radical qui ont pris d’assaut une base de police à Erevan et l’retenu en otage avec plusieurs autres officiers en 2016.
Une trentaine d’hommes armés ont exigé que le président de l’époque, Serge Sarkissian, libère le dirigeant emprisonné de leur mouvement du Parlement fondateur, Zhirayr Sefilian, et se retire du pouvoir. Ils ont déposé leurs armes après une impasse de deux semaines avec les forces de sécurité, qui ont fait trois morts.
Peu après la démission de Sarkissian en avril 2018 au milieu (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés