JORDANIE

L’école arménienne d’Amman est menacée de fermeture par manque d’élèves et de financements


L’école arménienne d’Amman, l’unique école arménienne de Jordanie va fermer ses portes. Un drame pour les quelque 3000 membres de la communauté arménienne de Jordanie, essentiellement concentrée à Amman la capitale. Maral Nersissian l’une des responsables de la communauté arménienne d’Amman affirme que tout sera fait pour sauver l’école car « sans l’école arménienne, notre identité est menacée dans ce pays ». Mais la communauté arménienne de Jordanie vit des jours difficiles et son avenir semble sombre. L’école arménienne Youzbachian-Gulbenkian fondée il y a 56 ans est victime de l’émigration des Arméniens qui a sensiblement réduit les effectifs scolaires. En contrepartie les enfants Arabes qui fréquentent l’école arménienne ont quelque peu compensé ce déficit des élèves Arméniens. Mais avec le temps, l’arménien laissa place à l’arabe et aujourd’hui la langue principale utilisée dans cette école est...l’arabe ! L’école connait également des difficultés financières surtout avec l’arrêt de l’aide de la Fondation Gulbenkian il y a deux ans. La fondation a recentré ses aides vers l’Arménie. L’école était également financée par l’UGAB et l’Union arménienne d’aide d’Amman.

Mais aujourd’hui le nombre d’élèves Arméniens est de moins de 30 et les tarifs scolaires pour certaines classes avoisine les 700 dinars soit 1000 dollars qui était souvent assuré par des bienfaiteurs Arméniens de Jordanie. Mais face à la lourdeur des charges, tout est devenu difficile et la survie de l’école arménienne est aujourd’hui menacée. Il semble même que la décision de fermer définitivement l’école fut prise par les autorités jordaniennes « sans l’avis même de la communauté arménienne ». Une triste nouvelle qui menace également la petite communauté arménienne de Jordanie.

Krikor Amirzayan

par Ara Toranian le jeudi 26 juillet 2018
© armenews.com 2018


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés