GEOPOLITIQUE

Les États-Unis envisagent une rencontre entre Trump et Pachinian en septembre


Mercredi, un diplomate américain a déclaré que les Etats-Unis étudient la possibilité d’organiser une réunion entre le Président Donald Trump et le Premier Ministre Nikol Pachinian à New York en septembre.

« Nous examinons s’il est possible que le Président Trump et le Premier Ministre puissent se rencontrer lorsqu’ils seront tous les deux à New York, en marge de l’Assemblée Générale des Nations Unies », a déclaré l’ambassadeur des Etats-Unis Richard Mills à Erevan.

« Je sais qu’ils souhaitent tous les deux se rencontrer, mais comme vous pouvez l’imaginer, les horaires du Président et du Premier Ministre sont très serrés“, a-t-il déclaré. « Nous devrons donc voir si nous pouvons trouver un moyen d’y arriver. »

« Mais aucune décision n’a encore été prise quant à savoir si cela sera possible », a ajouté Mills.

Trump et Pachinian se sont salués et ont discuté brièvement lors d’un sommet de l’OTAN à Bruxelles il y a deux semaines.

La semaine dernière, plusieurs membres pro-arméniens de la Chambre des Représentants des États-Unis ont commencé à recueillir le soutien de collègues législateurs pour signer une lettre commune adressée à Trump, l’exhortant à rencontrer Pachinian à New York. Ils rappellent que Pachinian et ses partisans ont mené une révolution pacifique qui « peut être un modèle pour les nations à la recherche de démocratie dans le monde ».

« Alors que l’Arménie cherche à renforcer la transparence du gouvernement, à renforcer les institutions démocratiques et à autonomiser la société civile, il est essentiel que les Etats-Unis resserrent leurs liens avec ce partenaire régional à tous les niveaux du gouvernement ». « Sans aucun doute, votre rencontre avec le Premier Ministre arménien aiderait à atteindre cet objectif et à renforcer le dialogue entre nos pays. »

Certains de ces législateurs ont rencontré le Premier Vice-Premier Ministre arménien Ararat Mirzoyan à Washington la semaine dernière.

Pachinian a exprimé sa volonté de « renforcer et élargir » les relations entre l’Arménie et les États-Unis lorsqu’il a félicité Trump le 4 juillet - Jour de l’Indépendance américaine. « Votre soutien [à l’Arménie] est appelé aujourd’hui plus que jamais auparavant » a-t-il écrit.

par Ara Toranian le jeudi 26 juillet 2018
© armenews.com 2019


 

P.S Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés