Soutenez Armenews !
REPORTAGE Rubrique
"

Sur la nouvelle frontière, soldats arméniens et azerbaïdjanais se surveillent à nouveau


Zhorik Grigoryan a failli perdre ses sept hectares de grenadiers. A Berdashen, dans l’est du Nagorny Karabakh, la ligne de cessez-le-feu entre forces azerbaïdjanaises et arméniennes s’est figée à 50 mètres du champ de l’agriculteur. Ici, dans le district de Martouni, les troupes arméniennes ont dû reculer de près de cinq kilomètres face à l’avancée de celles de Bakou. Jusqu’à l’accord de fin des hostilités signé le 9 novembre, sous patronage russe, après six semaines de guerre. Au bout du champ de grenadiers passe la route qui relie Martouni à Aghdam, au nord, dont le district a été rétrocédé à (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés