Soutenez Armenews !
EREVAN Rubrique
"

Malgré l’interdiction la police intervint pour des feux d’artifice privés organisés à Erévan la nuit du 26 septembre


Il y a quelques années les habitants de la capitale arménienne avaient l’habitude de recourir régulièrement au feu d’artifice pour marquer une fête ou un anniversaire, occasionnant des nuisances sonores nocturnes. Mais progressivement les autorités arméniennes ont restreint le champ de ces tirs privés de feu d’artifice.
Mais parfois les citoyens outrepassent leurs droits. Le 26 septembre à 0h50 des personnes ont appelé la police du quartier d’Avan pour les nuisances sonores d’un feu d’artifice. La police intervint rapidement et arrêta dans la rue Hovhannisyan d’Avan un homme d’une quarantaine d’années (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés