Soutenez Armenews !
DEFENSE Rubrique

Un soldat arménien tué à la frontière avec l’Azerbaïdjan


Un soldat de l’armée arménienne a été abattu mercredi lors de nouvelles violations du cessez-le-feu dans une section instable de la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, où avaient déjà eu lieu de violents combats en juillet.

Selon le Comité d’enquête arménien, le soldat Hovik Tamrazian a été tué par des tirs de sniper azerbaïdjanais.

L’armée azerbaïdjanaise a déclaré que l’un de ses militaires avait été blessé par balle par les forces arméniennes dans la même zone mardi. Il a accusé la partie arménienne d’accroître les tensions là-bas.

Le ministère arménien de la Défense a démenti. Il a expliqué que ses troupes déployées dans le nord de la province de Tavush ne font que contrer les tentatives azerbaïdjanaises de construire de nouvelles fortifications frontalières dangereusement proches de leurs positions.

« Cette situation est comme cela depuis environ deux semaines », a déclaré mercredi le ministre de la Défense Davit Tonoyan au parlement arménien. Il a précisé que les violations de la trêve avaient « presque doublé » ces derniers jours.

Tonoyan a également confié que l’armée arménienne prendrait des « mesures appropriées » en représailles à la mort de son soldat. « Nous espérons qu’à la suite d’actions appropriées de nos forces armées, le cessez-le-feu maintiendra et facilitera le processus de négociation », a-t-il ajouté.

La même zone frontalière entre Tavush et le district de Tovuz dans l’ouest de l’Azerbaïdjan a été le théâtre d’hostilités d’une semaine qui ont éclaté le 12 juillet et ont fait au moins 17 morts parmi les soldats des deux côtés. La communauté internationale s’est dite gravement préoccupée par les affrontements impliquant de l’artillerie et des drones d’attaque.

Les parties en conflit n’ont signalé aucune violation grave du cessez-le-feu le long de la frontière arméno-azerbaïdjanaise et de la « ligne de contact » autour du Haut-Karabagh en août.

Les dernières escarmouches aux frontières ont coïncidé avec les appels lancés par les médiateurs internationaux pour que Bakou et Erevan préparent le terrain pour de nouvelles négociations sur la résolution du conflit du Karabagh. Les coprésidents américain, russe et français du groupe de Minsk de l’OSCE se sont entretenus séparément par téléphone avec les ministres des Affaires étrangères arménien et azerbaïdjanais lundi.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a exhorté les parties à la fin du mois dernier à empêcher une nouvelle flambée de violence dans la zone de conflit.

par Claire le jeudi 17 septembre 2020
© armenews.com 2020


 

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200




 
Thèmes abordés