Soutenez Armenews !
ARMENIE Rubrique

Annonce d’un nouvel appel d’offres pour la restauration du site archéologique de Dvin


« Les travaux de restauration du site archéologique de Dvin, situé dans la communauté Hnaberd de la province d’Ararat en Arménie, ont déjà franchi le stade de la conception. Les travaux de conception ont été menés par le bureau d’architecture de Bedrosian » a déclaré le directeur exécutif du Fonds de développement territorial arménien, Artur Soghomonyan.

« Jusqu’à présent, plusieurs appels d’offres ont été annoncés pour le lancement des travaux, mais ils ont été reportés pour diverses raisons. Maintenant, nous allons annoncer un nouvel appel d’offres et espérons que cette fois, nous aurons une entreprise participant à ce projet car la poursuite des travaux en dépend », a-t-il déclaré.

Il est prévu de fortifier et de restaurer trois monuments du site archéologique de Dvin. Ce sont les premier et deuxième palais du Catholicosat et de l’église catholique Saint-Grégoire. Les travaux sont réalisés par le Fonds de développement territorial arménien dans le cadre du projet de développement de l’économie locale grâce aux ressources de prêt fournies par la Banque mondiale et au cofinancement du gouvernement arménien. L’investissement de la première étape comprendra près de 145 millions de drams.

« Le partenariat avec les archéologues à ce stade se présente sous la forme d’accords verbaux, mais ces travaux sont tout simplement impossibles et interdits sans les archéologues, par conséquent, d’abord les archéologues travailleront, puis la société de construction », a déclaré Artur Soghomonyan.

Il a dit qu’il était encore trop tôt pour dire quelles infrastructures ce site aura du point de vue du tourisme.

« A ce stade, il est trop tôt pour parler d’infrastructures car nous traitons strictement d’un espace unique et nous serons en mesure de répondre à cette question après les fouilles complètes et la restauration du site. C’est la raison pour laquelle les travaux ont été séparés en deux phases : dans un premier temps, il y a une tâche de restaurer soigneusement le site sans endommager la composition architecturale après quoi seuls les travaux de création d’infrastructures touristiques seront lancés », a-t-il ajouté.

par Stéphane le dimanche 13 septembre 2020
© armenews.com 2020