Soutenez Armenews !
POLITIQUE Rubrique
"

Le parti de Tsaroukian dénonce des affaires criminelles « fabriquées »


Le parti d’opposition Arménie prospère (BHK) a affirmé hier que les autorités arméniennes voulaient poursuivre encore davantage de ses hauts dirigeants après avoir porté des accusations criminelles contre le chef du BHK, Gagik Tsarukian.
Citant des informations provenant de proches du gouvernement qui ont souhaité restés anonymes, Naira Zohrabian, députée du BHK, a déclaré que les autorités sont en train de « fabriquer » des affaires pénales contre elle et ses collègues, et qu’elles pourraient essayer de lever bientôt leur immunité parlementaire.
« Celui qui a ordonné tout cela me connaît très bien et sait (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés