Soutenez Armenews !
NOUVEAUTE Rubrique

Sevana Tchakerian : entre musique traditionnelle arménienne et sons électroniques


On connaissait Sevana Tchakerian en tant que musicienne (notamment pour le Collectif Medz Bazar), éducatrice (elle a fondé « Tsap-Tsapik », un programme musical inclusif visant le développement de l’éducation rurale et l’innovation pédagogique) ou organisatrice de concerts (elle a créé Dayl’Ayl Production, une agence visant à promouvoir la musique arménienne sur les scènes et les marchés internationaux). C’est d’ailleurs sa double passion pour la musique et l’éducation qui l’a conduite à quitter la France pour s’installer en Arménie il y a déjà 5 ans.

Comme beaucoup d’artistes, Sevana Tchakerian était en tournée lorsque l’épidémie du COVID-19 l’a contrainte à rester en France pendant 6 mois, avant de pouvoir rentrer chez elle à Erevan. Mais pendant ce confinement, elle a pris le temps d’écrire de nouvelles musiques et d’explorer les connexions entre la musique traditionnelle arménienne et les sons électroniques. Bien qu’ayant reçu une formation classique au piano et au chant, elle a grandi en jouant des mélodies folkloriques arméniennes.

Aujourd’hui, elle présente son nouveau morceau, Khorodik.

par Claire le lundi 7 septembre 2020
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés