Soutenez Armenews !
IRAN Rubrique

Loris Tjeknavorian remporte le Books for Peace Awards 2020


Le compositeur irano-arménien Loris Tjeknavorian, 82 ans, a été sélectionné comme lauréat des Books for Peace Awards 2020, rapporte le Tehran Times .

Il avait d’abord reçu la nomination en mai du Festival Art for Peace d’Iran, qui l’avait nominé pour l’édition 2019 des prix.

Les gagnants seront honorés lors d’une cérémonie spéciale le 12 septembre à Rome, en Italie.

Les Books for Peace Awards ont été lancés en 2017 dans le cadre d’un projet de la FUNVIC (Fundação Universitária Vida Cristã), du club UNESCO BFUCA-WFUCA Brésil, de la Section Europe et de l’ANASPOL (police locale) pour honorer les œuvres promouvant la paix à travers la culture et les mots, non seulement en tant que un concept entre les nations en guerre, mais aussi entre tous les individus vivant dans le monde.

Le Festival Art pour la paix, qui se tient chaque année à Téhéran, s’intéresse à la paix mondiale et aux problèmes environnementaux tels que la crise de l’eau dans le pays.

Le festival présente une variété d’œuvres d’art d’artistes iraniens et internationaux dans les médias de la peinture, de la photo, de la sculpture, du graphisme, de l’installation, de l’art vidéo, du cinéma et du théâtre pour promouvoir la culture de la paix et un monde sans violence.

Chaque année, les organisateurs honorent également une personne qui a apporté une contribution significative à la paix avec une médaille.

Loris Tjeknavorian a créé l’une des pièces les plus mémorables de sa vie pendant la quarantaine à domicile.

Il a dit avoir travaillé sur une pièce spéciale au cours des quatre derniers mois pour laquelle il n’a pas encore choisi de nom.

« C’est le résultat de la contemplation et de la médiation pendant la quarantaine à domicile. Je pense que ce sera l’une des œuvres les plus mémorables de ma vie professionnelle », avait-il déclaré.

« La pandémie a causé de grandes pertes aux musiciens, mais elle leur a également fourni de grandes opportunités de créer des œuvres nouvelles et innovantes dans leur solitude pendant la quarantaine à domicile », a-t-il noté.

Plus tôt en avril, Loris Tjeknavorian a publié une composition de 12 minutes intitulée « Corona ». La pièce a été composée en trois mouvements nommés « Assault », « Death » et « Life ».

« La première étape pour lutter contre le coronavirus est d’observer tous les conseils de santé pour se débarrasser rapidement de cette nouvelle maladie, mais tant que cette situation perdure, nous devrions essayer de faire de notre mieux. Si nous sommes des artistes ou des musiciens, nous devons travailler plus dur, et sinon, nous devons accroître nos connaissances personnelles », a-t-il déclaré à l’époque.

par Stéphane le mardi 18 août 2020
© armenews.com 2021