KOSOVO Rubrique

La grande peur des Serbes des enclaves


Gracanica (Kosovo), 13 jan 2019 (AFP) - Ils craignent d’être les dindons de la farce d’un accord historique : les Serbes vivant dans des enclaves au Kosovo s’inquiètent de « corrections frontalières » qui seraient envisagées pour normaliser les relations entre Belgrade et Pristina. Ce projet équivaudrait « à une division ethnique claire qui fera qu’en quelques décennies, il n’y aura plus de Serbes au Kosovo », redoute Stefan Filipovic, 24 ans, militant associatif de Gracanica. Siège d’un des principaux monastères orthodoxes du Kosovo, cette petite ville est l’une des poches où vivent environ 80.000 (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés