ARMENIE

Le Service d’enquête ne commente pas les informations concernant l’acte d’accusation de Seyran Ohanian dans l’affaire du 1er Mars


Le Service spécial d’enquête a déclaré qu’il commentera pas les informations concernant l’acte d’accusation de l’ex-ministre arménien de la Défense, Seyran Ohanian, dans l’affaire du 1er mars 2008 .
« Nous ne commentons pas cette information », a déclaré l’attachée de presse du Service d’enquête, Marina Ohandjanyan.
Selon certaines rumeurs, l’ex-ministre de la Défense, Seyran Ohanian, aurait été accusé en vertu de l’article 300.1 du Code pénal arménien (renversement du système constitutionnel) dans le cadre de l’affaire du 1 er (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.