Soutenez Armenews !
VALENCE Rubrique
"

Extrait de l’éloge funèbre prononcé par Monsieur André Hasbanian, co-president du CCAV à l’occasion des obsèques de Toros


Il y a peu de temps quand j’ai rencontré Toros …
Très chère Marie, Très chère Yersa et Gayané, Très chère Yeva, Très cher Jacky, Très chers amis,
Quand Toros m’a demandé de prononcer son éloge funèbre, j’ai bien évidemment d’abord été submergé par l’émotion mais aussi admiratif qu’un artiste aussi profond que lui soit si prévoyant en pensant à ces moindres détails.
Et à la réflexion, je me suis dit c’était tout Toros : un rêveur qui se battait dans la réalité pour réaliser ses rêves.
Sa devise était « Je ne suis pas malheureux mais pour être heureux, il faut être un enfant ou un fou. Il faut profiter du temps, (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.