RAFFI KALFAYAN

La sagesse , la modération et la stratégie inclusive de Pashinyan ont gagné


Nous avons tous assisté en direct aux débats de l’Assemblée Nationale Arménienne le mardi 1er mai. Ce fut un spectacle policé, à quelques exceptions près, démocratique, public, et qui a mis en évidence l’incapacité des députés du Parti Républicain à trouver des arguments convaincants pour justifier de leur position de rejet de Nikol Pashinyan.
Celui-ci, seul, épuisé par 30 jours de marche, de tension permanente, de présence sur tous les fronts, a su faire face : il a répondu calmement, poliment, avec compétence et sagesse aux questions, aux supputations, et aux attaques personnelles.
Les marionnettes du (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.