CINEMA Rubrique

« Qui a tué Lady Winsley ? » : le nouveau film de Hiner Saleem


Un polar absurde et rétro, qui aborde de front la question de l’adultère dans une société conservatrice.

<span class="caps">JPEG</span> - 2.6 Mo

Lady Winsley, une romancière américaine, est assassinée sur une petite île turque. Le célèbre inspecteur Fergan arrive d’Istanbul pour mener l’enquête. Très vite, il doit faire face à des secrets bien gardés dans ce petit coin de pays où les tabous sont nombreux, les liens familiaux étroits, les traditions ancestrales et la diversité ethnique plus large que les esprits… Le nouveau film du Kurde Hiner Saleem, qui a appris les codes cinématographiques sur le tard après avoir dû fuir son pays, est un polar burlesque plaisant, produit par la société Agat dirigée par Robert Guédiguian.

<span class="caps">JPEG</span> - 2.3 Mo

Six ans après l’excellent My Sweet Pepper Land, Hiner Saleem présente son nouvel opus ainsi : «  Je voulais parler de la société turque et kurde d’aujourd’hui et des rapports entre les deux, sans être sentencieux sur le fond. C’est une histoire adressée à tout le monde, un sujet universel qui traite des rapports intemporels entre les hommes. L’humour, l’absurde et la folie accompagnent mes personnages, comme ils accompagnent chaque être humain qui veut vivre, ou qui tente de survivre ». Qui a tué la Lady Winsley ? n’est donc pas seulement un polar, mais aussi un vrai hymne à l’amour. Voulant bousculer tous les repères des spectateurs, Hiner Saleem s’amuse à mêler les genres multipliant les références cinématographiques, faisant entrer l’esprit d’Agatha Christie dans un univers de l’absurde, où le rocambolesque se fond à la mélancolie.

A noter la présence au bruitage de Vincent Maloumian, qui avait déjà fait des merveilles pour le polar tout aussi loufoque Bravo Virtuose de Levon Minasian, déjà produit l’année dernière par Robert Guédiguian.

Claire Barbuti

<span class="caps">JPEG</span> - 2.7 Mo

Qui a tué Lady Winsley ?, réalisé par Hiner Saleem
Avec Mehmet Kurtulus, Ergun Kuyucu, Ezgi Mola, ...
Sortie en salles le 2 janvier

par Claire le jeudi 3 janvier 2019
© armenews.com 2019