Soutenez Armenews !
FRANCE Rubrique

Krikor Amirzayan : mon ami Toros, tu nous manques déjà !


Mon cher Toros,

Toi l’éternel tu es parti vers l’Eternité. Toi qui aimais tant la vie au point de lui donner le fruit de tes créations, tu n’es plus avec nous pour nous donner des conseils comme tu aimais le faire en ami fidèle. Tu aimais la terre de France et son peuple accueillant. Tu aimais ta Syrie natale et tu lui étais fidèle jusqu’à ton dernier souffle. Tu aimais l’Arménie et son peuple, ton peuple.

Tu es parti au bout de la nuit, ce matin en emportant avec toi ton histoire, ta vie et tes passions. Tes mots resteront dans nos esprits. Ceux qui nous recommandaient la modération, l’union et la compréhension mutuelle, éléments d’harmonie d’une vie, celle aussi de la communauté arménienne qui t’étais chère.

Toros, mon ami Toros, l’ami de beaucoup tant tu étais chaleur, tu es parti mais tes œuvres resteront comme autant de créations rappelant ta présence éternelle sur cette terre que tu aimais. A chacune des rues, des places ou des lieux de nos villes, la présence de tes œuvres nous rappellera que tu es toujours parmi nous. Et c’est en cela que ton œuvre d’artiste est essentielle. Rappeler au regard l’expression de ton regard que tu as forgé de tes mains sur tes créations.

Toros, à peine parti, tu nous manques déjà. Et ta voix toujours amicale sonne encore dans mes oreilles. Un message fort d’amour et de vie.

Adieu Toros, l’Eternel ami.

Krikor Amirzayan

- Photo : Krikor Amirzayan en compagnie de Toros avec au fond le mont Ararat, photo prise en 2006 lors d’un séjour en Arménie

par Krikor Amirzayan le jeudi 30 juillet 2020
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés