TURQUIE

Turquie : mandats d’arrêt contre 346 militaires pour liens présumés avec le putsch


Les militaires sont soupçonnés de liens avec les réseaux du prédicateur Gülen, accusé par Ankara d’avoir fomenté le putsch manqué. Ces purges sont critiquées par l’opposition.
Les autorités turques ont émis des mandats d’arrêt contre 346 membres des forces armées soupçonnés de liens avec les instigateurs présumés du putsch manqué de juillet 2016, selon l’agence étatique Anadolu. Le procureur d’Istanbul a émis des mandats d’arrêt pour 271 soldats, dont 122 d’active, et celui d’Izmir pour 75, précise l’agence.
Soupçonné de liens avec le prédicateur Fethullah Gülen. Ils sont soupçonnés de liens avec les réseaux du (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.