CONTROVERSE

Pachinian défend son choix concernant son conseiller en sécurité


Le Premier ministre Nikol Pachinian a défendu hier sa décision de nommer un général de l’armée arménienne, limogé à la suite de la guerre de 2016 au Haut-Karabagh, en tant que conseiller à la sécurité nationale.
La nomination du major-général Arshak Karapetian, ancien chef des services de renseignement de l’Arménie, a été annoncée lundi. Le bureau de Pachinian n’a donné aucune justification à cela.
Karapetian et deux autres hauts responsables de l’armée ont été licenciés en avril 2016 par le président de l’époque, Serge Sarkissian, plus de trois semaines après le début des violents combats autour du Karabagh, (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés