Erevan

Les mineurs d’Amulsar manifestent pour défendre leur emploi


Entre principes et réalpolitik, le nouveau premier ministre Nikol Pachinian, qui est arrivé au pouvoir le 8 mois en se réclamant des premiers, devra trancher, au risque de se rendre impopulaire. Les tensions autour de la mine d’or d’Amulsar, au sud du pays, dont les riverains souhaitent l’arrêt des activités en raison des dommages causés à l’environnement, donnent un nouvel exemple des difficultés auxquelles doit faire face le nouveau dirigeant, qui doit prendre en compte les arguments économiques liés à ce gisement aurifère dont les employés ont défendu l’activité, en manifestant à Erevan. Lundi 2 (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés