Soutenez Armenews !
EDITORIAL Rubrique
"

Conflit : la main d’Aliev et le cerveau d’Erdogan


L’agression du 12 juillet contre l’Arménie ne résulte pas seulement du besoin irrépressible de l’Azerbaïdjan de rentabiliser ses achats massifs d’armements. Ni de l’irruption d’un imprévu ou d’un incident particulier dans le processus de paix engagé par le groupe de Minsk de l’OSCE. Rien sur le plan de la logique interne à la question du Haut-Karabakh n’explique la déclaration du 7 juillet d’Ilham Aliev de menacer de recourir aux armes et de quitter la table des négociations, ni sa décision du 12 juillet de passer à l’acte contre l’intégrité territoriale de l’Arménie, dans une volonté évidente d’élargir le (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés