Justice

Nouvelle accusation portée contre un maire « violent »


Les forces de l’ordre ont déposé une autre plainte pénale contre le maire assiégé d’une ville arménienne suite à de violentes attaques contre des partisans de l’opposition qui ont protesté contre le dirigeant de longue date du pays, Serge Sarkissian, en avril. Le maire de Masis, Davit Hambardzumian, affilié au parti républicain de Sarkissian (HHK), a été arrêté et inculpé à la fin du mois dernier pour avoir organisé une telle agression à Erevan le 22 avril. L’incident s’est produit quelques heures après que Nikol Pashinian, principal organisateur des manifestations de masse contre le maintien du régime de (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés