Diocèse

Communiqué de l´Eglise Sainte-Marie  de Nice


Le 20 juin 2018 Notre Assemblée Générale s’est tenue le 10 juin 2018. L’unique point à l’ordre du jour était l’élection du nouveau Bureau qui constituera le nouveau conseil d’administration de la paroisse. Conformément à nos statuts, l’élection du nouveau Bureau s’est faite dans le cadre d’un scrutin par liste. Il y avait deux listes candidates dont celle du bureau sortant qui a remporté l’élection et a donc été reconduite. Avant d’arriver à la conclusion de notre communiqué, nous rappelons que nous avons été exclus du diocèse en 2012 pour le seul motif que nous avions rejeté en 2007 les statuts types et uniformes des paroisses que voulait déjà imposer le Catholicos. C’est à l’issu d’un vote démocratique lors de notre assemblée générale de 2007, que les membres de notre paroisse ont rejeté ces statuts qui avaient été présentés très clairement à l’assistance. Il est à noter que le Père Zadig Avedikian alors vicaire de la région PACA, était présent et que nous lui avions donné la parole. Il avait incité l’assemblée à voter pour les statuts du Catholicos. Il n’a pas été suivi. Tout récemment, le 9 juin 2018, c’est-à-dire la veille de notre Assemblée Générale, le diocèse de France de l’Église Apostolique Arménienne a publié un e-bulletin (bulletin électronique) très important sur son site officiel. Ce bulletin comportait plusieurs communiqués dont le dernier évoquant la récente rencontre à Etchmiadzine entre le Catholicos et Monseigneur Vahan Hovhanessian Primat du diocèse de France. Dans ce communiqué, une séquence nous concerne directement. Voici le texte intégral de cette séquence, ce qui est important est en gras : « Sa Sainteté a loué les efforts déployés par l’Évêque Vahan et le conseil Diocésain pour la résolution de la question de Nice, la création de programmes pour la jeunesse, la création de liens avec les fidèles via internet et pour les diverses publications réalisées, ainsi que la poursuite des statuts des paroisses et du Diocèse. Sa Sainteté a insisté sur l’importance d’harmoniser les statuts de toutes les paroisses du Diocèse pour être alignés sur les canons de l’Église Arménienne, il a ajouté que « in fine » les statuts sont la propriété de chaque Paroisse et ils ont la possibilité de les discuter et modifier lors de leurs assemblées annuelles, pour autant que ces modifications soient conformes aux canons séculaires de notre Église. ». • Attendu que les canons séculaires de notre Église, ont été créés à une époque où l’Église Apostolique Arménienne fonctionnait sans associations cultuelles et donc sans statuts associatifs. • Attendu que compte tenu du point précédent les canons séculaires de notre Église ne concernent que le domaine strictement religieux sans aucune relation avec le domaine administratif dévolu aux seuls statuts des paroisses. • Attendu que l’ensemble de toutes les églises apostoliques arméniennes de France ont pendant les premières décennies de leur existence fonctionné sans statuts. • Attendu que les premiers statuts de notre église Sainte-Marie de Nice ont été créés en 1951 et donné ainsi existence à notre association cultuelle. • Attendu que depuis cette année 1951, le champ de nos statuts s’est toujours uniquement limité à la gestion administrative et financière de la paroisse par les seuls laïcs sans jamais déborder sur le champ religieux qui était du domaine exclusif du prêtre. • Attendu que compte tenu du point précédent nos statuts n’ont jamais été anti canoniques et n’ont jamais empêché le prêtre paroissial d’accomplir sa mission et d’être respecté et aimé par les fidèles.
COMPTE TENU DES 6 POINTS PRÉCÉDENTS ET DE CE DERNIER COMMUNIQUÉ DUJUIN 2018 DU DIOCÈSE ET, QUE DE SURCROÎT NOTRE PAROISSE ÉTAIT AU PREMIER RANG DES MEMBRES FONDATEURS DU DIOCÈSE, NOUS ATTENDONS TRÈS LOGIQUEMENT NOTRE PROCHAINEINTÉGRATION TRÈS RAPIDE AU SEIN DU DIOCÈSE. NOUS SOUHAITONS QUE CELLE-CI SOIT EFFECTIVE AVANT L’IMPORTANTETE DE L’ASSOMPTION QUI ARRIVE TRÈS BIENTÔT. NOUS SERIONS TRÈS HEUREUX QUE MONSEIGNEUR VAHAN HOVHANESSIAN MARQUE CETTEINTÉGRATION PAR UN ACTE SYMBOLIQUE TRÈS FORT EN VENANT CÉLÉBRER LUI-MÊME LATE DE L’ASSOMPTION DANS NOTRE ÉGLISE SAINTE-MARIE PREMIÈRE ÉGLISE APOSTOLIQUE ARMÉNIENNE DE FRANCE POSTNOCIDE CONSTRUITE DES PROPRES MAINS DES PRIMO ARRIVANTS RESCAPÉS DUNOCIDE ET INAUGURÉE LEJANVIER 1928 PAR MONSEIGNEUR KRIKORIS BALAKIAN.

par Spidermian le dimanche 1er juillet 2018
© armenews.com 2018


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés