ARMENIE

Pachinian durcit le ton contre ses opposants


Le premier ministre arménien par intérim Nikol Pachinian a ordonné aux services de sécurité arméniens de “s’occuper” de certains de ses critiques les plus véhéments, auy prétexte que les propos qu’ils ont tenus durant la campagne toujours en cours pour les législatives du 9 décembre, pour lesquelles il part nettement favori lui-même, seraient à la limite de la haute trahison. S’exprimant ce week end lors d’un meeting dans la province méridionale de Syunik, Pachinian s’est plaint de ce que des “représentants de certaines forces politiques” accusent son gouvernement d’orchestrer une “conspiration contre le (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés