TURQUIE/ARABIE SAOUDITE

Le prince héritier, une « ligne rouge » dans l’enquête Khashoggi


Londres, 21 nov 2018 (AFP) - Les appels à reconnaître la responsabilité du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi constituent une « ligne rouge », a estimé mercredi le ministre saoudien des affaires étrangères, Adel al-Jubeir. Dans une interview accordée à la télévision britannique BBC, le diplomate en chef du royaume a indiqué qu’aucune discussion dénigrant le prince héritier ou son père, le monarque saoudien, ne serait tolérée. « En Arabie Saoudite, notre gouvernement est une ligne rouge. Le gardien des deux mosquées sacrées et le prince (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.