A MARSEILLE LE 24 NOVEMBRE Rubrique

Fedik SARGSYAN : une gueule d’ange aux poings d’acier


Ne vous fiez pas à son physique de jeune premier. Malgré son sourire de charmeur et ses yeux facétieux, sa voix douce et son accent qui vous font voyager entre l’Arménie et Marseille, Fedik SARGSYAN est un redoutable combattant de pancrace. Il frappe, il cogne, il vous envoie au tapis à la vitesse de l’éclair.
<span class="caps">JPEG</span> - 82.2 ko
Le pancrace est un sport de combat qui mêle la boxe et la lutte.
L’art de donner des coups, sans en prendre.
Sur le ring tous coups les sont permis exceptés les coups de poing au sol.
Seuls les coups de poings avec des gants côté boxe, coups de genoux, coups de pieds pour la partie art martiale, ainsi que les clés, les immobilisations et les strangulations pour la lutte, sont autorisés au sol.
Né en 1996 à Gumry ( ville qui a vue naître également les champions du monde de boxe Arsen GOULAMIRIAN et Artur ALEKSANIAN en lutte gréco-romaine),Fedik arrive à Marseille à l’âge de 16 ans après un passage par la Russie où il a pratiqué le judo sa discipline de prédilection.
L’envie de réussir, de s’intégrer, le goût du travail et de l’effort poussent le jeune champion à apprendre le métier de bijoutier auprès de Patrick KAISERLIAN créateur bien connu dans la cité phocéenne.
Avec succès le jeune Fedik conjugue sa passion des arts martiaux et réussit ses diplômes ( CAP, BAC et un BMA en bijouterie).
<span class="caps">JPEG</span> - 63 ko
Franck BOCCANT son coach ne tarit pas d’éloges à propos de son protégé.
« Comme tous les arméniens, « Fedo » est un gros travailleur, sérieux, il possède un grand mental et il est complet. Chose rare. Il frappe fort, vite, et au sol c’est un très bon lutteur.Il a devant lui une belle carrière, il sera certainement au top entre 25 et 28 ans. »
<span class="caps">JPEG</span> - 60.8 ko
Le palmarès de SARGSYAN est impressionnant.En amateur il a remporté ses 28 combats, dont 14 par KO.
Professionnel depuis 3 années dans le Team Big Fight de son coach Franck BOCCANT, Fedik a gagné ses 5 combats par KO.
Au rythme régulier de 6 entraînements par semaine, voir plus pour préparer une compétition, le jeune homme célibataire gère sa carrière et son métier comme un orfèvre. A 22 ans il est maître de son temps.
Précis dans ses assauts, vif, il sait attendre son adversaire pour le surprendre sur ses points faibles.
Son intelligence, sa vista sur le ring et sa puissance lui permettent de briguer une belle carrière.
D’ailleurs prochainement, il devrait signer pour des combats en Russie où le pancrace est une discipline adulée.
A ce jour de nationalité arménienne, Fedik réalise un beau parcours sans fautes.
<span class="caps">JPEG</span> - 101.1 ko
Seul bémol au tableau, le jeune champion doit surveiller son poids.
Dans la catégorie des moins de 61 kilos, il doit travailler un peu plus que ses collègues du club car la gastronomie arménienne ( notamment le khach qu’il déguste avec ses amis dans le restaurant « Les trésors d’Arménie « 
ne pardonne pas les écarts dixit Fedik.
Le prochain rendez-vous avec le public marseillais est prévu samedi prochain, le 24 novembre au Palais des Sports de Marseille pour un grand gala, « La Nuit des Champions « organisée par le Full Contact Academy de Éric ROMEAS avec la participation Gérard PONCIÉ l’attaché de presse.
<span class="caps">JPEG</span> - 74.4 ko
Fedik affrontera en 3 rounds de 5 minutes le solide Alfan ROCHER-LABES.
A l’affiche plusieurs autres combats professionnels auront lieu.
La valeur n’attend pas toujours le nombre des années, c’est ainsi qu’un autre jeune franco arménien sera sur le ring et sous les projecteurs pour l’ouverture de la soirée.
Haïk, le jeune pousse.
C’est le très jeune Haïk OGANESSIAN junior amateur, plein de promesses âgé à peine de 17 ans qui montrera son art devant une salle pleine de plusieurs milliers de spectateurs.
Il sera opposé à Flaquito FERNANDEZ pour un combat très disputé.
Licencié au Club Sambo St Pierre à Marseille depuis 7 ans, Haïk est déjà champion de France de pancrace.
Pour son entraîneur Éric SIMONINI qui coache plusieurs jeunes d’origines arméniennes, étonné d’ailleurs par les nombreux licenciés « arméniens » comme il nous le confie. » Haïk est sûrement l’avenir du club ... il est très fort comme beaucoup de sportifs arméniens... »
A suivre et surtout à encourager. Graines de champions en perspective.
<span class="caps">JPEG</span> - 94 ko
Rendez-vous nombreux au Palais des Sports samedi 24 novembre pour venir supporter Haïk OGANESSIAN et Fedik SARGSYAN le gaucher.
L’ambiance sera chaude et garantie.
Faites du bruit !!!

Alain Sarkissian

http://palais-des-sports.marseille.fr/actualites/nuit-des-champions-0

par Ara Toranian le samedi 17 novembre 2018
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés