ARMENIE

Les travaux des champs du village arménien de Zangakatoun sous la menace des tirs azéris depuis le Nakhitchevan


Les habitants du village frontalier de Zangakatoun dans la région d’Ararat en Arménie ne peuvent travailler sur des terrains agricoles de plantations d’orge en raison des tirs azéris. Depuis avril dernier ces villageois Arméniens sont dans la ligne de mire des tireurs Azéris. Le maire du village, Hovik Karapetyan affirme qu’en avril-mai dernier les positions militaires azéries -du Nakhitchevan- ont quelque peu avancé en direction de l’Arménie. « Ils se sont approchés dans la zone neutre et sont désormais près de notre frontière à seulement quelques kilomètres. Et les tirs se sont multipliés et près de 11 (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés