ARMENIE

L’Arménie pourrait perdre sa place à la tête de l’OTSC


Le ministère arménien des affaires étrangères a affiché une évidente discretion quant aux incidences des poursuites judiciaires engagées par le nouveau pouvoir arménien contre le secrétaire général de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), Youri Khatchatourov, qui vient d’être rappelé à Erevan. Un diplomate arménien qui s’exprimait à ce sujet lundi 5 novembre, n’a ni confirmé, ni infirmé, le fait que l’Arménie pourrait perdre sa place à la tête de cette alliance militaire dirigée par la Russie et comprenant 6 ex-Républiques soviétiques, dont l’Arménie, à la suite de cette affaire, qui a déjà (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés