COMMISSION DE VENISE

Buquicchio réaffirme son évaluation positive de la réforme électorale


La Commission de Venise a toujours dit que les amendements aux lois électorales devaient être proposée au moins un an avant les élections, mais qu’il ne fallait pas s’y opposer lorsqu’il s’agit de les améliorer, a déclaré jeudi à Erevan Gianni Buquicchio, président du Conseil de l’Europe, en réponse à une question du service arménien de RFE/RL qui lui demandait de commenter les amendements au code électoral rédigés par le gouvernement. Amendements qui, à deux reprises, n’ont pas réussi à obtenir suffisamment de voix au parlement arménien à la fin du mois dernier.
« Vous ne devez bien sûr pas changer les (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés