REVUE DE PRESSE

Sous le voile : Arzu Başaran


Migrer contre son gré, être arraché à son foyer, à sa terre, être séparé des siens. Voici ce que raconte Arzu Başaran dans son exposition Still there. Des actes de déracinement que les médias rendent familiers, mais dont la réalité nous échappent bien trop. C’est sous le voile du génocide arménien que la Turquie n’a pas encore levé, que cette artiste turque s’est glissée.
lire la suite...
http://www.petit-bulletin.fr/lyon/expositions-article-61091-Sous+le+voile+++Arzu+Ba++351 (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.