ARMENIE

Le HHK confirme qu’il n’entravera pas la dissolution du Parlement


Le parti républicain (HHK), qui compte toujours pour l’heure la plus grande faction à l’Assemblée nationale, a confirmé qu’il ne votera pas pour Nikol Pachinian lors de l’élection du Premier ministre prévue au Parlement plus tard cette semaine, ouvrant ainsi la voie à la réalisation des projets du Premier ministre par intérim pour imposer des élections législatives anticipées.

M. Pachinian est le seul candidat à se présenter à cette élection du 1er novembre, après que deux factions, dont ses alliés, Yelk, et des députés indépendants anciennement affiliés au HHK, l’aient nommé pour le second tour.

En vertu de la Constitution arménienne, des élections anticipées ne peuvent être organisées que si l’Assemblée nationale n’élit pas un Premier ministre lors de deux votes dans les deux semaines suivant sa démission. PaChinian l’a présentée pour des raisons tactiques le 16 octobre.

Les députés n’ont pas élu Pachinian lors du premier vote qui s’est tenu le 24 octobre.

Un autre échec entraînera la dissolution du Parlement et la tenue de nouvelles élections dans la première moitié de décembre. Pachinian et son équipe politique ont bon espoir de remporter une majorité absolue à la prochaine législature.

Lors d’un entretien avec le service arménien de RFE / RL (Azatutyun.am) mardi, le porte-parole du HHK et vice-président du Parlement sortant, Eduard Sharmazanov, a confirmé que l’ancien parti au pouvoir n’entraverait pas la dissolution du Parlement en présentant son propre candidat ou en votant pour Pashinian.

« Toutes les déclarations politiques du HHK sont claires, simples et logiques », a expliqué Sharmazanov.

Dans le même temps, le membre principal de HHK a poursuivi ses critiques du gouvernement actuel et du Premier ministre par intérim. « Il est devenu clair au cours des six derniers mois que Pachinian a été un orateur éloquent, mais un Premier ministre pauvre », a regretté Sharmazanov.

Puisque le reste des factions parlementaires jurent ne pas soutenir la candidature de Pachinian, la déclaration du HHK fait de la dissolution du Parlement et des élections anticipées une quasi certitude.

par Claire le mercredi 31 octobre 2018
© armenews.com 2018


 

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés