Soutenez Armenews !
RACINES Rubrique

Le rocker Yasar Kurt : Je me suis fait beaucoup d’ennemis après avoir dit haut et fort que je suis Arménien


Une ressemblance frappante avec le Révérend Komitas pousse Yasar a en savoir plus sur ses origines.

« Un jour, déambulant dans les rues, j’achetais un disque compact de musique arménienne du grand compositeur arménien Komitas. Je m’aperçus que le portrait de Komitas figurant sur le disque me ressemblait. Cela m’étonna un peu - pourquoi une telle ressemblance avec un Arménien si je suis Turc ? », nous dit le chanteur Yasar Kurt.

Cette réflexion, rapprochée d’une impression de bien-être ressentie en Arménie, ne cessa d’occuper les pensées du chanteur de rock même après son retour en Turquie. Yasar avait déjà réalisé que ses parents lui cachaient quelque chose de très important sur l’histoire de ses ancêtres. Il était à présent persuadé qu’il y avait sur ce point quelque chose d’indicible.

Ayant demandé à son père de lui dire toute la vérité sur les origines de la famille, Kurt réalisa le plus important secret de sa vie le concernant - il est Arménien.

On lui apprit que les ancêtres de Yasar avaient vécu dans la province de Van, dans le village arménien de Ander. En 1915, leur nombreuse famille fut massacrée. Seul survécut un garçonnet de huit ans qui répondit par la suite au prénom d’Ismael. Il gagna à pied les rives de la Mer Noire où des bonnes gens s’occupèrent de lui. Ce garçon, c’était le grand-père de Yasar.

Découvrir après quarante ans qu’il n’était pas Turc mais Arménien posa des problèmes d’égo à Yashar. Comme il le reconnaît lui-même, il ne finit par l’admettre qu’au bout de deux ans environ. Mais le musicien a donné à cette épreuve la solution qui convient.

La décision de se faire baptiser par l’Église Arménienne fut prise par Yasar sans beaucoup de réflexions. Ayant reçu un nouveau nom de baptême - Arsak - Yasar commença à étudier l’histoire de l’Arménie et à apprendre la langue arménienne.

Parmi les amis de Yasar, beaucoup sortirent définitivement de sa vie après avoir appris son ascendance arménienne.

« En déclarant haut et fort que j’étais un Arménien, je me suis fait beaucoup d’ennemis. Même quelques uns de ceux que je considérais comme des amis m’ont tourné le dos. »

Quelques uns m’ont dit : « Bon, si tu es Arménien, tu n’as qu’à retourner en Arménie ». C’est dur d’expliquer que si je suis Arménien, je suis ici chez moi. La patrie de mes ancêtres n’est pas devenue une partie de ce pays selon leur volonté. Mais malgré cela, les Arméniens ont beaucoup apporté à ce pays, à un point qui m’autorise à être fier de mes origines", nous a dit Yasar.

En 2009, Yasar Kurt avait rencontré Arto Tunchboyayan. Ensemble, ils ont créé le projet Yasar en mémoire du journaliste Aménien Hrant Dink assassiné en Turquie en 2007.

« Je dois beaucoup au grand Komitas. Sans lui, je n’aurais probablement jamais su que j’étais Arménien. Grâce à Komitas, je me suis retrouvé, j’ai trouvé une vie en harmonie avec moi-même, et j’ai retrouvé la foi », a conclu Yasar.

* Yasar Kurt a fondé le groupe musical alternatif Beyaz Yunus (littéralement White Dolphin). En 1993, il fait enregistrer son premier studio en Allemagne et en 1994, sort l’album Sokak Şarkıları (littéralement Street Songs) enregistré à Cologne , en Allemagne. L’album du label de musique Ada Müzik est devenu très populaire en Turquie. Une série de concerts a suivi dans toute la Turquie. Déménageant à Berlin, une fille est née nommée Rosa. Il revient en 1996 en Turquie pour poursuivre sa carrière musicale.

Göndermeler (littéralement références) est sorti en 1997 sur les labels Aks Müzik et Boğaziçi Müzik. Après un an et demi, il sort Reflex produit par Ağdaş Müzik contenant 9 chansons étirées dans la période 1990-2000 ainsi que 3 versions de reprises.

En 2003, il sort un album de collection intitulé Anne sous son propre label de musique. En 2003, il a été l’un des fondateurs de Barışarock, un événement rock majeur en Turquie. En 2004, il a écrit la musique de la série populaire de télévision Atv « Sevda Tepesi ».

En 2011, Kurt a sorti l’album Güneş Kokusu (littéralement Smell of Sun), y compris une chanson à succès appelée Ver Bana Düşlerimi (littéralement Give Me My Dreams) sur YouTube.

par Jean Eckian le mardi 7 juillet 2020
© armenews.com 2020


 

Traduction Gilbert Béguian




 
Thèmes abordés