ARMENIE Rubrique

Revue de la presse arménienne du 16 octobre 2018


L’attente de la démission de Nikol Pachinian domine la presse du jour. Les medias indiquent que le Premier ministre Nikol Pachinian présentera sa démission ce soir à 20h00 lors d’une intervention directe à la télévision publique.

Dans l’attente des élections législatives anticipées / Le quotidien Joghovourd rappelle qu’en cas de démission de Nikol Pachinian et de réalisation de son scénario de dissolution du Parlement, Nikol Pachinian pourrait être nommé à nouveau Premier ministre automatiquement. Le quotidien explique que selon l’article 149 de la Constitution, après la formation du Parlement, le Président nomme le candidat de la force majoritaire du nouveau Parlement. Le quotidien avance que si les résultats des élections législatives ressemblent à ceux des élections municipales, Nikol Pachinian sera nommé Premier ministre par la force de la loi. Selon la députée du parti « Arménie prospère » Naira Zohrabian, aucune force politique ne présentera de candidat au poste du Premier ministre et dans deux semaines les élections législatives anticipées auront lieu. Commentant le projet du nouveau Code électoral (cf. revue du 10 octobre 2018), Mme Zohrabian a exprimé son désaccord avec l’article qui prévoit que le nombre minimal de forces politiques représentées au Parlement soit fixé à quatre (au lieu de trois actuellement), quel que soit le seuil de passage, ce qui veut dire qu’au minimum quatre forces politiques seraient représentées dans le prochain Parlement. Selon Mme Zohrabian il n’est pas juste qu’une force n’ayant pas franchi le seuil de passage se retrouve au Parlement. Le quotidien Hayakakn Jamanak indique que les négociations du Premier ministre avec les Dachnak sur les élections anticipées ne sont pas encore terminées. Selon les sources du quotidien, les Dachnaks demandent que la police cesse d’être une structure adjacente du Premier ministre. Le quotidien Jamanak rend compte de la déclaration du parti « Sasna Tsrer/ Enragés de Sassoon » soutenant Nikol Pachinian et présentant son ambition d’être la force numéro deux au Parlement suite aux élections anticipées. Selon le parti, il ne faut pas permettre que les forces oligarques (à savoir les Républicains, l’Arménie prospère et les Dachnak) se retrouvent à nouveau au Parlement. Selon le quotidien, ce positionnement permet aux Sasna Tsrer de profiter à la fois de la sympathie des partisans de Nikol Pachinian et de séduire le public par leur approche ferme quant à la lutte contre l’ancien régime.

Réactions de Bakou sur la tenue du Sommet de la Francophonie à Erevan/ Le quotidien Hakakan Jamanak rend compte des articles des medias azerbaïdjanais sur l’échec du Sommet de la Francophonie à Erevan. Selon Haykakan Jamanak les medias azerbaïdjanais présenteraient de fausses informations sur la tenue du Sommet notamment en indiquant que seulement deux chefs d’Etats se seraient rendus à Erevan pour le Sommet. La presse rend compte du communiqué du Ministère des Affaires étrangère (MAE) de l’Azerbaïdjan selon lequel « l’Arménie devrait mettre un terme à ses tentatives infructueuses d’induire en erreur la communauté internationale et de respecter ses engagements, notamment le retrait de ses forces armées des territoires azerbaïdjanais occupés, en vertu des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et de l’Acte final d’Helsinki ». Selon Haykakan Jamanak il s’agit de la réaction de la partie azerbaïdjanaise à l’article 19 de la déclaration de la Francophonie adoptée à Erevan qui traite les conflits et les résolutions pacifiques des conflits. La presse rappelle que la partie de la résolution de la Francophonie sur les situations de crise, la gestion de la crise et la consolidation de la paix dans la zone francophone concernant le conflit du Karabakh réaffirme son soutien total aux efforts des coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE pour un règlement exclusivement pacifique du conflit, rappelant une paix durable requiert une implication réelle de toutes les parties dans le processus sur la base des propositions des coprésidents. Il appelle toutes les parties au conflit à apaiser les tensions, à respecter le régime de cessez-le-feu et à éviter les déclarations créant des tensions afin de promouvoir un climat propice à la paix et à mettre en œuvre les accords antérieurs. Haykakan Jamanak rend également compte des rumeurs selon lesquelles le Président français devrait se rendre en l’Azerbaïdjan après sa visite à Erevan pour conclure un contrat sur l’acquisition par la partie azerbaïdjanaise des navires militaires et discuter de la résolution du conflit du Haut Karabakh. Selon le quotidien, il s’agirait encore de fausses informations, car comme le rappelle le quotidien, la France en juillet avait démenti les rumeurs sur la suppression de l’embargo de la vente des armes et des munitions susceptibles d’être utilisés dans le conflit du Haut Karabakh.

Les sessions de l’Assemblée de l’OTSC prévues à Erevan ont été remportées a Moscou/ Les quotidiens indiquent que la tenue à Erevan les 29 et 30 octobre des sessions plénières de l’Assemblée de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) et la session de son conseil seront désormais organisées à Moscou. Selon la presse, la raison de cette décision est la démission annoncée du Premier ministre arménien. Selon le député russe Leonid Kalachikov, il est « illogique de tenir ces réunions dans une Assemblée qui ne fonctionne presque plus ». Le quotidien Joghovourd se demande si le fait d’avoir un gouvernement par intérim jusqu’au décembre 2018 affectera encore la politique extérieure du pays.

David Ananian quitterait bientôt son poste/ Selon les sources du quotidien Jamanak, le Président du Comité des recettes d’Etat M. David Ananian quitterait bientôt sa position à cause de la disparition des sommes collectées et d’autres incidents survenus au sein du Comité.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan

Attachée de presse et de communication

Ambassade de France en Arménie

par Stéphane le dimanche 21 octobre 2018
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés