Soutenez Armenews !
Rubrique
"

Couchés, les damnés de la terre !


Il ne se passe pas un jour depuis le 12 octobre, date du vote par l’Assemblée nationale de la pénalisation du négationnisme du génocide arménien, sans que la presse ne tire à boulet rouge sur le le fameux « communautarisme » qui présiderait à la mise en place de cette loi. À travers les éditos, les tribunes ou dans la tonalité des articles consacrés à cet événement, on assiste à un tollé quasi unanime contre ce vote, et ce, au nom bien sûr de la liberté d’expression. Un sacro-saint principe, qui n’empêche cependant ses pseudo défenseurs, d’exercer sans vergogne une censure implacable contre ceux qui n’ont pas (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.