Soutenez Armenews !
Rubrique
"

Perspectives présidentielles


Propositions de loi sur la pénalisation du négationnisme, paroles choisies de Ségolène Royale, engagements fermes de François Hollande : depuis un an le PS procède à de louables efforts pour se réconcilier avec la cause arménienne. La grande tradition socialiste française de soutien à ce combat, que rappellent les magnifiques discours de Jaurès récemment réédités, avait été sérieusement mise à mal par le gouvernement de Lionel Jospin. Les serments du parti en faveur de la reconnaissance du génocide avaient en effet rencontré sous sa gouvernance les pires difficultés à trouver une application concrète. (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.