Soutenez Armenews !
Rubrique
"

Turquie-BNP : l’odeur de l’argent


Faut-il lire la presse turque pour être au fait de l’actualité universitaire en France ?
Le 7 juin dernier le quotidien stanbouliote Radikal, informait ses lecteurs de la décision de la BNP et Publicis de financer une « chaire de « Turquie contemporaine » à Sciences Po. Une nouvelle a priori bien innocente, mais qui, à y regarder de plus près, revêt une dimension pour le moins surréaliste, si ce n’est scandaleuse. Non pas tant parce que ces sociétés dépensent de l’argent dans le but de s’attirer les bonnes grâces de la Turquie et de promouvoir ainsi leurs intérêts auprès de cet état- c’est leur problème. (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.