Soutenez Armenews !
EDITORIAL Rubrique
"

La mémoire de Hrant Dink plane toujours au-dessus de la Turquie


Il y a des hommages qu’on aurait préféré ne pas avoir à écrire, des commémorations auxquelles on n’aurait jamais voulu assister. Celle de la mort de Hrant Dink, dix ans après son assassinat le 19 janvier 2007, fait partie du lot. Ce directeur d’Agos, hebdomadaire progressiste arménien en langue turque édité à Istanbul, né dans une famille pauvre de Malatya, militant de la reconnaissance du génocide des Arméniens par la Turquie, avait cru pouvoir changer l’État turc de l’intérieur. Dans cette perspective, il s’était rigoureusement interdit toute rhétorique nationaliste arménienne, s’inscrivant en faux contre (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.